Santé et services sociaux

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Retour à un système de santé publique, introduction de nouveaux médecins et allègement du système.

 

La santé est un droit aux Québec et non le privilège des plus riches.

Tous les Québécois et Québécoise devraient avoir la possibilité de « choisir » son ou sa médecin de famille. Un.e médecin de famille devrait être un choix personnel et on ne devrait pas être obligé de prendre celui ou celle disponible.

Nos urgences débordent avec des heures d’attente inhumaines, pendant que d’autres provinces réussissent à garder l’attente à moins d’une heure et à moindre coût par patient.

Un parti doit se donner comme mandat de faire le mieux pour les citoyen.nes et affronter les groupes qui empêchent d’avoir des services appropriés, au profit de leurs membres.

 

  • Reprise des 800 millions de dollars de trop payés sur 5 ans

 

D’autres mesures du programme seront annoncées dans…